BOBODIOULASSO

Publié le par les africains du 13

Bobo se trouve à 360 km de Ouagadougou. C'est une petite ville chaleureuse, fraîche et très verte. On y trouve de bons restaurants notamment "la canne d'or". Le "Mandes" qui se trouve près du commissariat central est pas mal aussi et on y mange très bien. Basile le serveur nous a prit en sympathie et c'est agréable de voir des personnes faire du bon service. Nous y retournerons.

 

Le seul hic c'est la route. Longue droite et avec des trous qu'il faut éviter. ( On y croise des enfants qui bouchent la route avec de la terre ). Bien souvent nous avons les bus "fou". Ils bombardent sur la route et vous doublent à vive allure. Et puis de temps en temps on en voit un dans un lac, ou au bord de la route renversée. Nous avons appris quelque chose. En france quand nous faisons des appels de phares c'est pour signaler que la gendarmerie n'est pas loin. Ici, c'est le signe du bonjour.

 

Nous nous arrêtons toujours à Boromo. Un petit café et un gâteau fait maison par moi. Rien de tel pour se requinquer.  

 

Le marcher principal ressemble à celui de Ouaga mais les gens sont moins pressants et c'est agréable. On peut se promener sans se faire prendre à parti. Les produits sont intéressants et avec une amie j'ai pu trouver de bons produits au beurre de karité et à l'aloé vera. Il suffit que vos yeux frôlent un objet et on vous demande tout de suite " oui "? " y en a". J'ai pu voir des bassines d'arachide et des chenilles cuites. Je préfère voir les participants de koh lanta manger ça. Pourtant on nous dit que les chenilles sont bonnes pour la santé, mais moi je préfère mon carré de chocolat.

 

En ce moment c'est la période des fraises. On en mange à toutes les sauces. Le prix de départ était à 4000 frc CFA ( 6 euros ). A ce jour le prix à baisser. 1500 frc CFA ( 2,30 euros ). Un vrai régal ses fraises. Hum !

 

Au Burkina nous avons de bons fruits et légumes et c'est là qu'il faut en profiter. Les haricots verts ont du succès ainsi que les épinards. L'ananas est très sucré et en smoothie, c'est que du bonheur. Mais l'ananas blanc est bien souvent meilleur que l'ananas jaune. Tout dépend des goûts de chacun.

 

Les tempéraures sont en train de remonter. La chaleur se fait sentir mais l'eau des piscines reste encore fraîche. Beaucoup de monde pensent que les piscines sont chaudes. Et non. Il y a des périodes d'hivers même si nous n'avons pas la neige. Le soir il fait bon frais et nous allons courir dans la poussière et dans la nuit. Rien de tel qu'une bonne suée à l'air libre.

 

Quoi qu'il en soit Bobodioulasso reste pour nous une ville paisible et chaleureuse. Dès que l'occasion se présente ( Gilles y fait des formations de police ) j'y retourne. En avant pour les 360 km....

Publié dans VOYAGE AU BURKINA FASO

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article